Quel statut juridique choisir quand on est auteur autoédité ? 2

auteur, autoédition, auto-entreprise, miro-entreprise, statut juridique
MailyBlog 92 - Quel statut juridique choisir quand on est auteur autoédité 2

MailyBlog #92

Olà fourmiz !

 

(Je ne parlerai pas ici pour les auteurs qui veulent publier pour leurs familles ou amis, mais de ceux qui veulent vraiment en faire leur métier ou du moins gagner un vrai complément de revenu avec leur passion)

 

Si tu vends déjà des livres, que tu as déjà un revenu complémentaire mensuel conséquent, il est temps de chercher un statut... mais ne cherche plus !

Je te conseille de t’inscrire au statut de Micro-entrepreneur (anciennement Auto-entrepreneur).

C’est le statut le plus simple pour démarrer une entreprise.

C’est le statut le moins contraignant et aucun capital de départ n’est nécessaire.

La majorité des autoédités démarre leurs activités sous le statut de micro-entrepreneur et ils ont bien raison, car il comporte bon nombre d’avantages.

Pour t’inscrire et créer ta micro-entreprise, rendez-vous sur le site officiel : https://www.lautoentrepreneur.fr/

Ne passe pas par d’autres, si on te demande de payer, c’est une arnaque !

 

Mais avant ça, je voudrais te raconter mon histoire avec l’autoentreprise...

Quand j’ai démarré mon activité en tant qu’architecte d’intérieur et graphiste à la sortie de mes études en 2012, je n’avais aucun client, aucun contact...

Ma première année et ma deuxième année ont été un flop total !

J’ai dû faire entre 500 et 1500€ de chiffre d’affaires en deux ans !

Tu vas me dire pas grave, c’est un début !

 

Sauf que quand tu démarres ton auto entreprise, tu as le droit à une aide pendant 3 ans appelé L’Accre (à l’époque - changement de nom en 2019) !

Une aide qui te permet de payer moins de charges sociales !

C’est-à-dire que le pourcentage prélevé sur ton chiffre d’affaires pour tes charges sociales est minime au départ et augmente jusqu’à atteindre le plafond des 22% en libéral au bout des 3 ans.

Par exemple, pour les trois premiers trimestres de la première année le pourcentage prélevé sur le chiffre d’affaires est de 5%... ensuite 11% ensuite...

Tu l’as compris, si tu fais 1000€ à 5%, tu ne paieras que 50€ de charge alors qu’avec 22%, c’est 220€ !

 

Quand pour ma troisième année d’activité j’ai commencé à faire plus de chiffre avec un CA de 7000€ environ... bah j’ai pleuré ^^

7000€ - 22% = 5460€ !

Snif ! Je me suis dit que j’avais fait une grosse erreur !

Tu comprends mieux maintenant pourquoi je te conseille de ne pas créer ta Micro-entreprise maintenant, mais d’attendre d’avoir un minimum de revenu provenant de la vente de tes livres !

 

Tu vas me dire oui, mais le fisc dit : un euro gagné = un euro déclaré !

Alors oui, c’est vrai, en ne déclarant pas tes gains immédiatement, tu seras un peu hors-la-loi !

Tu n’es pas malhonnête non plus, tu les déclareras rétroactivement une fois que tu auras un revenu complémentaire récurant digne de ce nom !

Puis, entre nous, le fisc à d’autres poissons à pêcher qu’un auteur autoédité qui gagne 5, 10, 100€ par-ci par-là.

 

Si vraiment tu culpabilises, tu peux très bien exercer en toute légalité, sans créer d’entreprise, en reportant simplement ton chiffre d’affaires chaque année sur ta feuille d’imposition à la case BNC (bénéfices non commerciaux).

Renseigne-toi auprès de ton centre d'impôt.

Une fois dépassé un certain montant, il sera temps de déclarer ton entreprise.

 

Demain, je vais te parler de tous les avantages de la micro-entreprise et pourquoi tu devrais choisir le statut de micro entrepreneur !

Il y a eu beaucoup de changement en 2019 et, crois-moi, ça vaut vraiment le coup de les connaitre !

 

À demain,

 

Ethan

 

Tu aimes cet article ?

 

C’est un MailyBlog !

 

 

Si tu es prêt à recevoir chaque jour un email rempli d'idées de lecture, d’astuces d'écriture et de conseils sur l’autoédition comme celui que tu viens de lire et tu veux être sûr de n’en manquer aucun, inscris-toi ici :

Les emails sont gratuits, tes informations resteront privées et tu pourras te désinscrire à tout moment d’un simple clic.

" Merci beaucoup pour tous ces articles qui aident celles et ceux qui rament, comme moi ! 😉 "

Joël Macron