Comment créer du contenu qui dure ?

Comment être lu encore dans plusieurs années ?
MailyBlog 198 - Comment créer du contenu qui dure...

Comment créer du contenu qui dure...

MailyBlog #198

Olà Fourmiz !

Je suppose que tu l’as remarqué aujourd’hui, tout va très vite.

Le contenu n’est pas créé pour durer.

Maintenant, c’est même carrément normal qu’il soit périssable, avec une durée de vie limitée, comme sur Snapchat.

Tout le monde joue à savoir qui pisse le plus loin pour savoir qui va être le plus hype à un instant T.

On le voit bien avec les stars de la télé-poubelle.

Si je te dis Nabila ou Mickael Vendetta, tu les as oubliés n’est-ce pas ?

Ce n’est pas ce qui m’intéresse !

Ce que je veux, c’est avoir la possibilité d’être encore là dans 10 ans, dans 20 ans…

D’écrire des livres qui marquent mes lecteurs et qui restent dans les rayons plusieurs années, voire plusieurs dizaines d’années.

Mais aujourd’hui, on ne sait plus vraiment comment faire ça et on vit l’inverse.

Tout doit être instantané et nouveau.

Le monde te fait croire que tout ce qui est sorti avant est forcément moins bon que ce qui est nouveau.

Ce n’est pas la faute décadence ou de la société moderne, non !

Cela a toujours été le cas, c’est ce qui a fait que l’homme est passé de Cro-Magnon à l’homme moderne.

L’homme a toujours été attiré par la nouveauté, c’est dans sa nature, dans ses gênes.

Pourtant aujourd’hui, il existe des contenus qui durent :

  • Des livres écrits il y a 50 ans et toujours bestsellers, comme le seigneur des anneaux,
  • Des séries comme Friends qui ont duré 10 ans et que tout le monde connaît encore,
  • Des films comme la saga StarWars qui génère encore des milliards d’euros de produits dérivés.
  • Ou des œuvres encore plus anciennes comme la Joconde ou les musiques de Mozart. 

Alors, on ne va pas se mentir, ne pas utiliser l’attrait de la nouveauté, c’est idiot.

Même si tu as écrit un bestseller, autant continuer d’écrire et ne pas t’arrêter en si bon chemin.

Mais, comment font-ils pour créer du contenu qui dure ?

Comment font-ils pour avoir un contenu qui n’a pas une date de péremption de trois semaines comme les yaourts ?

C’est la question que je me suis posée.

J’ai décidé de trouver un début de réponse…

Le premier constat, c’est qu’aujourd’hui, avec internet notamment, il est de moins en moins difficile de créer un contenu viral et de devenir hype.

Le revers de la médaille, c’est qu’on t’oublie très rapidement.

Pire, j’ai l’impression que plus le contenu, le produit est hype, plus la chute va être grande, car les gens vont développer une sorte de mépris et le rejeter.

Qui parle encore des Hand Spinners ou du Dab ?

En partant de ce constat, je pense que si tu veux durer dans le temps, devenir une mini légende dans ton domaine qu’est l’écriture de livre, il ne faut pas viser la hype, courir après la mode, ou chercher à faire le buzz.

Le deuxième, c’est que le chemin du contenu qui dure est bien plus long et moins gratifiant sur le court thème.

Mais plus tu vas prendre le temps de créer quelque chose de solide.

Plus il sera construit et mis en place sur la durée, plus il va être difficile à déconstruire.

Alors, comment faire ça ?

1. Avoir un mépris pour la mode.

Un mépris pour ce que tout le monde fait dans ta thématique.

C'est-à-dire au lieu de ratisser large, de creuser profond.

Pour devenir le meilleur dans ce que tu fais toi.

2. Consulter et de t’inspirer du contenu ancien.

Du contenu qui est déconnecté des tendances.

La pire manière de créer du contenu, que ce soit un livre ou n’importe quoi d’autre, c’est de faire de la veille pour espionner ce qui se fait et créer un mélange à partir de ça.

Pose-toi dans un café et fait jaillir les idées de ton cerveau, tu en es capable.

3. Créer un lien humain sincère avec ton audience.

C’est exactement l’objectif de mes MailyBlog, créer des liens sincères qui se rapprochent le plus possible de l’amitié avec le maximum d’entre vous.

S’il y existe une chose de plus durable que la hype, c’est bien l’amitié.

Une relation basée sur la confiance.

Et pour cela, ça demande d’être authentique et sincère dans ta démarche.

4. S’attacher à un sujet et de s’y tenir.

C'est-à-dire, un sujet, un genre, une façon de travailler, un concept, un format...

Et le faire longtemps, créer un véritable univers…

Ne pas passer d’une mode à l’autre, car c’est le meilleur moyen de ne jamais devenir bon.

Maintenant, tu as deux choix…

Suivre les tendances ou rejoindre ceux qui veulent durer.

Dans les deux cas, ce ne sera pas facile, mais dans l’un des cas, si tu as du succès, on t’oubliera vite, dans l’autre, tu deviendras une légende.

 

Moi j’ai fait mon choix !

 

À demain,

Ethan

Tu aimes cet article ?

 

C’est un MailyBlog !

 

Si tu es prêt à recevoir chaque jour un email rempli d'idées de lecture, d’astuces d'écriture et de conseils sur l’autoédition comme celui que tu viens de lire et tu veux être sûr de n’en manquer aucun, inscris-toi ici :

Les emails sont gratuits, tes informations resteront privées et tu pourras te désinscrire à tout moment d’un simple clic.

" Un grand bravo à votre blog et vos mails, j’adore le concept ! J’ai moi-même revue ma façon de fonctionner et je viens de me lancer pour mettre à profit vos conseils" 

 

Nelly Weaver, auteure de romance contemporaine