Analyse d’une couverture de livre

Comment créer une couverture de livre
MailyBlog 69 - Analyse d’une couverture de livre

MailyBlog #69

Olà fourmiz !

 

Comme promis hier, voici la couverture que j’ai réalisée pour une auteure ces derniers jours.

Elle a accepté de vous la monter en avant-première.

Bon, c’est une très grosse avant-première parce que son livre n’est même pas encore terminé ^^

Elle est comme moi, très visuelle ! Elle a besoin de voir sa couverture pour visualiser son univers et continuer son livre.

 

L’histoire en très court pour ne pas spoil :

C’est une Dark Romance, un amour impossible, un amour funeste, un amour jusque dans la mort.

Le récit se rapproche beaucoup de Roméo et Juliette, mais en plus moderne ! 

 

La voici :  

Belle couverture de livre graphisme
Couverture de livre - Les fleurs de cendres de Jeanne Porter / ©Ethan Joe Pingault

Pour créer une bonne couverture de livre, il faut :

  1. Innover pour se démarquer, mais respecter les codes du genre pour ne pas perdre le lecteur.
  2. Avoir une bonne lisibilité du titre, du nom d’auteur, du genre et de toute autre information comme le logo de la maison d’édition.
  3. Utiliser une police de titre qui accroche l’œil tout en respectant le thème et le genre. Le titre, c’est le résumé du résumé de ton histoire, c’est ce que les gens regardent en premier sur ta couverture et c’est l’un des facteurs majeurs de l’impulsion d’achat. Ici le titre est excellent, j’en suis fan !
  4. Pour une série, le titre c’est le logo, l’identité visuelle, il faut donc le soigner davantage.
  5. La Police d’écriture utilisée pour le nom d’auteur est comme sa signature. Il faut si possible garder la même pour tous les ouvrages. 
  6. Évite d’utiliser trop de Polices d’écriture différente.  2 maxis !
  7. Bien mettre en avant le genre du livre, est-ce un roman, un thriller, un recueil de nouvelles, un guide ? Le lecteur veut le savoir ! Si possible, inscrire le sous-genre ! Ici l’auteure ne voulait pas trop catégoriser son livre, mais j’aurais pu inscrire Dark Romance à la place de Roman.
  8. Choisir un code couleur, pas plus de 3 ! C’est une Dark Romance donc j’ai choisi le noir et le rouge, c’est tout !
  9. Ne pas surcharger la couverture avec trop d’images et trop d’information ! La couverture, c'est le résumé visuel de ton histoire. Ici, j’ai choisi deux images un visage en gros plan sur les lèvres (érotisme) et des roses (amour).
  10. J’ai masqué les yeux avec cette brume rouge pour trois raisons : Premièrement, il faut du mystère dans une couverture. Un petit quelque chose qui donne envie d’aller feuilleter le livre. Deuxièmement, quand on distingue les traits d’un visage, le premier réflexe inconscient de notre cerveau est de revenir vers les yeux, le regard. Donc ici... vers le titre ! Troisièmement, pour mettre en avant le titre du livre avec une couleur qui accroche l’œil.

La règle d’or pour conclure :


Respecter les codes du genre, mettre en avant le titre et créer une composition simple non surchargée.

 

À demain,

 

Ethan

 

PS : Si tu ne te sens pas capable de créer ta couverture toi même, je peux la faire pour toi, clique ici pour accéder à mes services : https://5euros.com/service/93416/creer-une-couverture-de-roman-ou-de-livre-pro

Tu aimes cet article ?

 

C’est un MailyBlog !

 

Si tu es prêt à recevoir chaque jour un email rempli d'idées de lecture, d’astuces d'écriture et de conseils sur l’autoédition comme celui que tu viens de lire et tu veux être sûr de n’en manquer aucun, inscris-toi ici :

Les emails sont gratuits, tes informations resteront privées et tu pourras te désinscrire à tout moment d’un simple clic.

" Encore un article très intéressant, j'aime bien la comparaison de "l'étranger qui débarque et qui vide le frigo" "

 

Claudine Fouache