Comment utiliser la technique de l’ancrage pour mieux écrire ?

PNL, hypnose, ecriture
MailyBlog 161 - Comment utiliser la technique de l’ancrage pour mieux écrire ?

MailyBlog #161

Olà Fourmiz !

 

Pour une fois, je n’ai pas fait la faute !

Je vais bien te parler d’ancrage et non pas d’encrage !

L’ancrage est une association entre un stimulus externe et une émotion.

Tu as surement déjà entendu parler de Pavlov qui s’amusait à faire saliver son chien au seul son d’une cloche...

À l’instar de ce chien, tu es sujet à de nombreux ancrages comme celui-là, positif ou négatif !

 

Prends une minute pour y songer !

L’odeur de ta mère qui te rassure...

Te ronger les ongles t’angoisse encore plus...

Une musique qui te rappelle ton premier baiser...

Le son d’un klaxon te fait sursauter depuis ton accident l’année dernière...

L’odeur de la javel qui te rappelle la piscine...

La madeleine de Proust...

Tu as surement des ancrages inconscients comme ceux-là toi aussi !

 

Ces ancrages émotionnels sont personnels, liés à ta propre histoire, à ton vécu et à tes souvenirs...

Généralement, on ne contrôle pas ce genre d’ancrages, qu’ils soient positifs ou négatifs.

Mais il est possible « d'hacker » notre cerveau pour en créer consciemment de nouveaux dans un but précis.

Les sportifs de haut niveau utilisent tous cette technique :

Le boxeur va écouter une musique avant le combat...

Le tennisman va faire rebondir la balle...

Le gymnaste va claquer trois fois des mains après les avoir enduites de talcs...

Ils utilisent ces rituels pour retrouver le bon état d’esprit avant la compétition.

 

Il est possible pour toi d’hacker ton cerveau afin de créer un ancrage pour te permettre d’écrire facilement.

J'ai testé cette méthode pendant plusieurs jours ! Avant d’écrire :

J’ai fermé les yeux, songé à mon meilleur moment d’écriture, en essayant de revivre chaque émotion. Mon meilleur souvenir, j’étais dans le flow et les mots venaient naturellement...

Puis, j’y ai associé une musique qui me booste et me motive...

Enfin, j’ai associé à ce souvenir et à cette musique un geste d’ancrage : je presse mon majeur contre mon pouce...

J’ai répété cet exercice chaque jour avant ma séance d’écriture pendant 5 à 10 minutes.

Aujourd’hui, 3 semaines après, sans avoir à songer au souvenir d’écriture et sans avoir à écouter la musique motivante, avec ce simple geste, je peux créer artificiellement, n’importe où et n’importe quand, un état émotionnel propice à l’écriture.

Cela ne veut pas dire que je vais réussir à chaque fois ce que j’entreprends, mais cette gestuelle, ce stimulus crée un état favorable à mon succès.

 

Si tu veux toi aussi utiliser cette technique de l'ancrage, c’est très simple, voici les étapes :

  1. Premièrement, tu vas choisir un geste à faire : claquer des doigts, faire tourner ton stylo, claquer la langue, caresser ton nez... trouver quelque chose de simple et de naturel pour toi.
  2. Ensuite, tu vas choisir l’état émotionnel dont tu as le plus besoin quand tu écris : est ce que tu as envie d’ancrer de la confiance, de la détente, de la motivation...
  3. Si nécessaire, tu peux trouver une musique qui généralement t’aide à atteindre l’état émotionnel recherché !
  4. Enfin, tu vas fermer les yeux et te remémorer un souvenir (si possible lié à l’écriture), dans lequel tu avais déjà atteins l’état émotionnel souhaité.
  5. Tu vas replonger dans ce souvenir et chercher à le rendre le plus réaliste possible. Quelles odeurs sentais-tu, quels goûts avais-tu en bouche, quels bruits entendais-tu, que voyais-tu ?
  6.  L’idée c’est de ressentir un maximum, de rentrer dans les détails, les couleurs, les sons, les sensations, de remplir tout ton être de cette expérience passée pour la revivre aujourd’hui, là, maintenant...
  7. Une fois que tu es vraiment replongé dans ce souvenir, tu peux faire le geste choisi. Plus l’état émotionnel est profond, plus tu vas répéter ce geste pour renforcer ce lien et plus cette connexion entre l’état émotionnel et le geste d’ancrage sera puissante...

 

Cela peut te paraître complètement ésotérique si tu n’es pas coutumier de ce genre d’expérience, mais je peux te jurer que ça marche extrêmement bien !

En même temps, si les chanteurs, les sportifs, les acteurs, utilisent cette technique, tu te doutes bien que ce n’est pas pour rien.

C’est super pratique, car tu peux trouver le temps et la motivation d’écrire, même quand tu n’es pas dedans...

Grâce à ce simple geste, tu peux réussir à terminer ton chapitre entre une réunion pénible et un coup de fil avec un client.

Essaye chez toi et envoie-moi ton retour d’expérience par email, ça m’intéresse !

 

À demain,

Ethan.

Tu aimes cet article ?

 

C’est un MailyBlog !

 

Si tu es prêt à recevoir chaque jour un email rempli d'idées de lecture, d’astuces d'écriture et de conseils sur l’autoédition comme celui que tu viens de lire et tu veux être sûr de n’en manquer aucun, inscris-toi ici :

Les emails sont gratuits, tes informations resteront privées et tu pourras te désinscrire à tout moment d’un simple clic.

 

 Je dévore tes mails et tes ebooks, j'adore. Tu as une véritable identité, une riche personnalité qui ressort dans tous tes écrits. J'aime beaucoup. Je me jette sur tes mails tous les matins."

 

Pascal Lalanne