" Ecrire, c'est comme aller aux chiottes. C'est personnel ! " Alexandre Astier

Supprimer les verbes ternes et les expressions fourre-tout !
MailyBlog 33 - " Ecrire, c'est comme aller aux chiottes. " Alexandre Astier

MailyBlog #33

Olà Fourmiz !

 

Hier, je suis tombé sur cette vidéo d’Alexandre Astier !

 

https://www.youtube.com/watch?v=vcT0M9GHuAU&ab_channel=OCSStory-Filmsets%C3%A9ries

 

Dans cette courte interview, il partage beaucoup de concepts très intéressants :

  • Sa vision de l’académisme et de l’école.
  • Sa vision de l’apprentissage et de l’enfant.
  • Sa vision du processus créatif et de l’écriture.

Voici trois idées que je retiens :

 

— Pour lui avant même d’écrire, il faut prendre le temps de comprendre le sujet. L’idée n’est pas de devenir spécialiste de la question, parce que ce n’est pas notre boulot, mais d’avoir le gout d’en apprendre plus que la moyenne. S'intéresser vraiment au sujet va nous permettre de mieux le transmettre.

 

— Selon lui, écrire un texte est un processus personnel, intime, « c’est comme aller aux chiottes, on n’a pas envie de le partager avec d’autres personnes » ! Je suis plutôt d’accord avec ça, l’écriture collective serait un calvaire pour moi aussi, car il m’est impossible de savoir où je vais avant d’avoir fini d’écrire. C’est en lien avec la façon dont je vois l’écriture :

 

— Ce n’est pas moi qui raconte l’histoire, ce sont les personnages. Astier en parle très bien dans les dernières minutes de l’interview. Je suis entièrement d’accord avec lui. Avant de voir cette vidéo, j’avais saisi le concept, mais j’avais du mal à mettre des mots dessus. Quand je raconte une nouvelle histoire, ce sont les personnages qui parlent : je ne les connais pas, je ne sais pas ce qu’ils veulent ni pourquoi ils sont là ou ce qu’ils racontent, mais au bout d’un certain temps, je vais comprendre ce que j’écris parce qu’ils vont me l’expliquer eux même, puis ils vont même m’expliquer pourquoi je l’écris.

 

Cela reprend un peu le concept de G.R.R Martin !

Certains auteurs sont des architectes, ils ont besoin d’un plan clair pour écrire.

D’autres sont des jardiniers, ils plantent une graine et la regardent pousser.

Je fais partie de la seconde catégorie !   

 

Je te laisse avec cette vidéo 

Alexandre Astier est vraiment un type intéressant, je te conseille vivement de la regarder !

 

À demain,

Ethan

 

PS : Et toi, es-tu architecte ou jardinier ?

Tu aimes cet article ?

 

C’est un MailyBlog !

 

Si tu es prêt à recevoir chaque jour un email rempli d'idées de lecture, d’astuces d'écriture et de conseils sur l’autoédition comme celui que tu viens de lire et tu veux être sûr de n’en manquer aucun, inscris-toi ici :

Les emails sont gratuits, tes informations resteront privées et tu pourras te désinscrire à tout moment d’un simple clic.

" Bravo pour tous vos mails et merci pour votre générosité. Vos mails m'accompagnent dans ma démarche d'auteur. En particulier pour la promotion :)"

 

Cécile Blanchehauteur