Les 4 niveaux de compétence (ex dactylographie)

Comment bien écrire ? compétence pro
MailyBlog 48 - Les 4 niveaux de compétence (ex dactylographie)

Les 4 niveaux de compétence (ex dactylographie)

MailyBlog #48

Olà Fourmiz !

 

Aujourd’hui, je vais te parler d’un concept développé dans les années 70 par Noel Burch !

Les 4 niveaux de compétence (Hierarchy of competence) !

Ces 4 niveaux te permettent de passer d’ignorant à virtuose ou génie dans ton domaine !

 

Souvent, on entend dire untel est bon ou ce type est génial, je voudrais être aussi doué que lui !

Ces personnes, ces génies en sont à l’étape 4, c’est-à-dire que pour arriver à un stade où c’est devenu naturel pour eux, où l’on a l’impression que c’est facile pour eux, ils sont passés par 4 étapes, 4 prises de conscience...

Toi aussi tu peux devenir bon dans ton domaine, peut-être même un génie, mais pour ça, il faut comprendre et appliquer ce que je vais t’expliquer aujourd’hui.

 

Pour illustrer les différents niveaux, je vais prendre l’exemple de la dactylographie.

1. Le premier niveau, c’est l’incompétence inconsciente :

C’est quand tu n’es pas conscient de l’importance de tes lacunes dans une compétence.

Par exemple, tu écris des livres, tu tapes au clavier, mais tu utilises encore tes deux doigts.

Tu as conscience que tu ne sais pas taper à l’ordinateur, tu sais que la dactylographie existe, mais tu n’as pas envie d’apprendre.

Peut-être même que tu juges ça comme inutile pour toi et tu n’as pas conscience de l’importance de cette compétence pour toi.

2. Le second niveau, c’est l’incompétence consciente.

À ce stade, tu prends conscience de tes lacunes dans un domaine.

Tu ne sais toujours pas te servir d’un clavier correctement, mais tu te dis, peut-être ça pourrait m’être utile de savoir écrire plus vite à l’ordinateur.

Peut-être que si j’écrivais plus vite je serais plus productif.

Peut-être que si j’apprenais la dactylographie, je ne serais pas obligé de passer par l’écriture manuscrite. Etc...

Tu as conscience de tes lacunes et de l’importance pour toi de travailler dessus.

3. Le troisième niveau, c’est la compétence consciente.

À ce stade, tu as besoin de concentration et d’y penser consciemment pour exercer la compétence correctement.

Tu as appris la dactylographie, tu tapes vite et bien à l’ordinateur, mais tu as encore besoin de réfléchir.

Par exemple, tu dois encore regarder ton clavier pour savoir où mettre tes doigts ou de réfléchir à quel doigt utiliser pour faire un é !

Ce n’est pas automatique.

4. Le quatrième niveau, c’est la compétence inconsciente.

La compétence est devenue une seconde nature pour toi.

Tu sais taper à l’ordinateur sans y penser, tu peux regarder ailleurs tout en tapant ou encore suivre une conversation tout en continuant à taper sur un sujet totalement différent.

Tu peux même être multitâche.

Tu as aussi la capacité d’enseigner cette compétence.

 

C’est ce quatrième niveau que tu as envie d’atteindre pour devenir bon dans ton domaine !

Aujourd’hui, je pense avoir atteint ce quatrième niveau en dactylographie, c’est pour ça que j’ai pris cet exemple.

J’écris vite, 65 mots/minute et surtout, je n’ai plus besoin de réfléchir ou de regarder mon clavier.

Je peux même tenir une conversation et être distrait en même temps que je tape à l’ordinateur.

 

Toi aussi tu as surement un domaine pour lequel tu as atteint le niveau 4 : la conduite, la cuisine, le chant...

Mais si tu lis ce MailyBlog, c’est probablement que tu souhaites vivre de ta passion de l’écriture.

Je t’invite donc à te poser les bonnes questions pour savoir où tu te positionnes actuellement dans ces quartes niveaux de compétence, car comme on l’a vu, c’est en prenant conscience de ton niveau que tu as la possibilité d’agir pour atteindre tes objectifs.

 

Pour récapituler :

  • Pour passer du niveau 1 au niveau 2 : tu as besoin de prendre conscience de tes lacunes et de l’importance d’y remédier.
  • Pour passer du niveau 2 au niveau 3 : tu as besoin d’apprendre, de lire des bouquins, de te former, d'expérimenter, de tester, d'échouer...
  • Pour passer du niveau 3 au niveau 4 : tu as besoin d’expérience, de travail, de répétition et d'habitudes...

Aujourd’hui, respirer, parler, marcher sont des actions naturelles pour toi !

Tu fais même les trois en même temps sans réfléchir !

Mais sais-tu qu’un bébé échoue environ 2000 fois avant de faire son premier pas ?

 

Rappelle-toi, on ne naît pas « bon », on le devient !

 

À demain,

Ethan 

Tu aimes cet article ?

 

C’est un MailyBlog !

 

Si tu es prêt à recevoir chaque jour un email rempli d'idées de lecture, d’astuces d'écriture et de conseils sur l’autoédition comme celui que tu viens de lire et tu veux être sûr de n’en manquer aucun, inscris-toi ici :

Les emails sont gratuits, tes informations resteront privées et tu pourras te désinscrire à tout moment d’un simple clic.

" Merci, encore des infos très précieuses. "

Claudine Fouache