Le syndrome de l’imposteur chez l’écrivain débutant

Le syndrome de l'imposteur, auteur, écrivain, artiste
MailyBlog 180 - Le syndrome de l’imposteur chez l’écrivain débutant

Le syndrome de l’imposteur chez l’écrivain débutant

MailyBlog #180

Olà Fourmiz !

 

Me voilà de retour de vacances :)

J’espère que tu vas bien, que tu as passé de bonnes vacances et que ta rentrée se passe bien.

De mon côté, je vais reprendre doucement les MailyBlog !

 

Les vacances sont souvent un moment d’introspection pour chacun de nous.

La rentrée est donc synonyme de gros changements !

Et avec les vacances arrivent la remise en question, le doute et parfois la dépression...

Mais surtout le fameux syndrome de l’imposteur !

Suis-je vraiment fait pour être écrivain ?

 

  • Est-ce que je suis légitime ?
  • Mon roman n’est-il pas une grosse arnaque ?
  • Face à des bestsellers, comment puis-je me considérer comme un auteur, pire comme un écrivain ?
  • Tu te poses ce genre de question, n’est-ce pas ?

Comment concurrencer des « experts » quand on est débutant ?

On peut avoir le sentiment d’arriver sur un marché du livre saturé !

Un marché avec des écrivains bien meilleurs que nous :

  • Soit parce que cela fait 10 ans qu’ils écrivent des romans,
  • Soit parce qu’ils ont gagné des prix comme un Goncourt,
  • Soit parce qu’ils vendent des milliers de livres chaque année.

Bref, tu fais face à des experts et tu te demandes comment tu vas réussir à te faire une place...

Tu te demandes pourquoi les gens achèteraient tes livres plutôt que ceux des auteurs qui ont déjà fait leurs preuves.

Et en plus par définition (à part s’ils meurent) ils auront toujours plus d’expérience que toi...

Dans ce cas, il est normal de douter si tu es un écrivain débutant et que tu n’as pas un égo surdimensionné...

  • Ce qui n’est pas normal en revanche, c’est de croire que ton inexpérience est un frein !
  • Ce qui n’est pas normal en revanche, c’est de croire que tu n’intéresseras personne parce que tu es débutant.

En fait, c’est tout l’inverse !

Laisse-moi t’expliquer pourquoi et tu ne verras plus jamais ton travail de la même façon.

Après la lecture de ce mail, tu pourras dire adieu au syndrome de l’imposteur.

Pour ça, je vais te raconter mon expérience du blogging !

 

Comme tu le sais :

Je ne suis pas un expert en édition, je n’ai aucun diplôme de lettre, et pour couronner le tout, j’ai juste publié 16 nouvelles dont deux sont parues dans des magazines.

Je n’ai encore publié aucun roman !

Il y a des experts qui tiennent des blogs, qui font des conférences et des master class depuis plusieurs années, voire des dizaines d’années pour certains !

Je suis très loin d’être le plus qualifié pour te parler d’écriture et d’autoédition.

Je pourrais tout abandonner et me dire que je ne suis en réalité qu’un imposteur...

 

Pourtant, comme des centaines de personnes tu lis mon MailyBlog chaque matin !

Pourtant, mon blog a été consulté plus de 3000 fois au mois de juillet avant que je ne parte en vacances !

Ce qu’il faut comprendre, c’est que pour intéresser tes lecteurs, tu n’as pas besoin d’être un expert, juste d’en un savoir un peu plus ou des choses qu’ils ne connaissent pas encore, d’être enthousiaste et d’aimer partager !

C’est tout !

Te raconter mes aventures et te partager ce que j’apprends en toute transparence, c’est ce que je fais, ni plus ni moins...

Mais alors, pourquoi consultes-tu mon blog et mes emails plutôt que ceux des experts ?

C’est ça le secret pour ne plus ressentir le syndrome de l’imposteur !

Comprendre que les débutants parlent aux débutants et les experts aux experts...

Chacun son public, chacun son niveau d’expériences, chacun son langage !

Comme tu es aussi débutant, tu es plus proche des gens qui débutent.

Tu t'exprimes simplement dans un langage courant sans utiliser le jargon complexe des experts.

Tu expliques des concepts qui sont simples et à la portée des débutants comme toi.

Voilà pourquoi les gens te suivent alors que tu as peu expérience...

 

Il y a quelques mois, une auteure autoéditée francophone à succès expliquait dans sa newsletter l’importance de déléguer une partie de son travail quand on est auteur indépendant.

Une abonnée lui a répondu qu’elle explique de plus en plus des concepts qui sont trop éloignés de la réalité des jeunes auteurs.

Et-ce que cette auteure a tort d’en parler ? Non ! Elle fait comme moi, elle partage son aventure...

C’est juste qu’aujourd’hui, après 5 ans d’expérience, elle fait face à des réalités qui ne sont plus du même niveau que ceux des auteurs en herbe, elle s’adresse à des lecteurs experts !

Les débutants parlent aux débutants et les experts aux experts... tu te souviens ?

 

Tu va me dire : oui, mais je ne suis pas blogueur moi Ethan, je suis auteur, ici on parle de roman.

C’est pareil !

Si tu as le syndrome de l’imposteur et que tu penses que ton thriller ne vaut rien à côté de celui de Franck Thilliez ou Maxime Chattam, tu n’as pas à t’en faire, tu finiras par trouver ton lectorat.

En fait, certains lecteurs en ont marre de ces auteurs-là !

Marre de leurs expertises, marre de revoir toujours leurs têtes en haut du classement, marre de leurs styles répétitifs et des sujets récurant...

Alors, à ce moment-là, ils se tourneront vers de jeunes romanciers, des écrivains inconnus, mais enthousiastes comme toi.

Des auteurs qui n’ont pas beaucoup d’expérience, mais dont on sent le talent derrière cette écriture un peu jeune...

 

Et tu sais pourquoi ils voudront te lire toi ?

Non pas parce que tu es connu maintenant, mais parce qu’ils seront heureux de dire plus tard : je faisais parti de ses premiers lecteurs !

Ce sera même eux qui feront ta publicité auprès de tes futurs lecteurs.

Donc n’essaye pas d’être un expert soit fier d’être débutant, c’est vraiment une force !

 

Ah, une dernière chose...

N’oublie pas qu’avant de devenir des experts, ils étaient tous débutants comme toi ;)

 

À demain,

Ethan

 

PS : D’ailleurs, je viens de publier la semaine dernière ma première vidéo de vidéaste débutant sur YT :)

Voici le lien :

https://www.youtube.com/watch?v=urFzQUsdI5o&feature=youtu.be

Ce n’est pas la vidéo du siècle et pourtant, elle a déjà fait plus de 250 vues !

Tu aimes cet article ?

 

C’est un MailyBlog !

 

Si tu es prêt à recevoir chaque jour un email rempli d'idées de lecture, d’astuces d'écriture et de conseils sur l’autoédition comme celui que tu viens de lire et tu veux être sûr de n’en manquer aucun, inscris-toi ici :

Les emails sont gratuits, tes informations resteront privées et tu pourras te désinscrire à tout moment d’un simple clic.

" Un grand bravo à votre blog et vos mails, j’adore le concept ! J’ai moi-même revue ma façon de fonctionner et je viens de me lancer pour mettre à profit vos conseils" 

 

Nelly Weaver, auteure de romance contemporaine