Laisse-les eux-mêmes se convaincre d’acheter tes livres.

promotion livre, vente livre, marketing auteur
MailyBlog 173 - Laisse-les eux-mêmes se convaincre d’acheter tes livres.

Laisse-les eux-mêmes se convaincre d’acheter tes livres.

MailyBlog #173

Olà Fourmiz !

 

Souvent, on s'imagine que les vendeurs sont des gourous de secte et qu’ils peuvent te retourner le cerveau et t’endoctriner d’un claquement de doigts !

Pour te transformer en une sorte de zombie docile, comme le ferait un hypnotiseur !

Il existe bien sûr des techniques de vente qui utilisent « la manipulation ».

C’est ce qui fait que tout le monde se crispe quand on parle de vente, de marketing ou de promotion.

Mais ce que l’on croit être de la manipulation, c’est juste comprendre la psychologie humaine, le fonctionnement de notre cerveau et ses biais cognitifs.

On utilise même certains d’entre eux sans nous en rendre compte chaque jour : un sourire, une poignée de main, une tape sur l’épaule...

Rassure-toi, le meilleur vendeur du monde ne réussira pas à te vendre une boite d’asticots vivant, si tu n’es pas passionné de pêche !

Si tu souhaites un pain au chocolat pour ton goûter, ta boulangère ne réussira jamais à te vendre une pièce montée de mariage à 350€ !

Il faut bien comprendre ça pour enfin se défaire de l’idée reçue que la vente c’est mal.

Par exemple : il est prouvé que les enfants préfèrent pleurer plutôt que de demander un câlin pour que leurs parents les prennent dans les bras.

Simplement parce qu’ils ont appris que c’est ce qui fonctionne le mieux depuis qu’ils sont bébé !

C’est de la « manipulation » parfois inconsciente !

Les enfants sont très forts pour obtenir ce qu’ils veulent...

Mais si ton gamin pique une crise au milieu du Super U pour avoir un paquet de Haribo, tu ne va pas forcement craquer et lui acheter ses bonbons favoris...

Et à force d’utiliser ce genre de techniques, ton môme n’obtiendra plus rien de cette manière...

C’est pareil pour la vente !

Les meilleurs vendeurs le savent bien :

Tu ne peux pas forcer un client à acheter ce qu’il ne souhaite pas obtenir,

À part sous la menace, un flingue sur la tempe.

Alors les vendeurs laissent leurs clients se convaincre eux même d’acheter !

C’est bien plus simple et en plus c’est légal !

En ce moment, j’étudie beaucoup la vente, c’est passionnant !

Ce matin comme j’avais la flemme de bosser, j’ai regardé et consulté des vidéos, des formations et des articles sur la vente et la promotion pendant près de 5h.
C’est indispensable de mettre à la poubelle ses croyances limitantes sur l’argent, la vente, le marketing, la publicité... pour enfin réussir à vendre des livres !

Je pense que c’est un sujet auquel tous les auteurs devraient s’intéresser !

Ce matin, j’ai découvert 20 biais cognitifs qui vont m’aider à vendre plus de livres.
Je ne suis pas un expert, mais...
Si cela t’intéresse que je les partage, ainsi que ce que j’apprends à propos de la vente et du marketing (éthique bien sûr, tu me connais...)...
Si tu souhaites que je continue de t’envoyer des MailyBlog à ce sujet...
Envoie-moi un email à fourmiztory@gmail.com ou en répondant directement à ce mail.

En tout cas, de mon côté, je vais continuer à me former là-dessus, car je suis convaincu que mon avenir d’auteur dépend autant de ma capacité à vendre qu’à écrire de belles histoires !

Et comme je souhaite devenir indépendant financièrement grâce à la vente de mes livres...

Je n’ai pas trop le choix et en plus, finalement, j’adore ça !

Et vu mes derniers résultats, ça paye !

 

À demain,

Ethan.

Tu aimes cet article ?

 

C’est un MailyBlog !

 

Si tu es prêt à recevoir chaque jour un email rempli d'idées de lecture, d’astuces d'écriture et de conseils sur l’autoédition comme celui que tu viens de lire et tu veux être sûr de n’en manquer aucun, inscris-toi ici :

Les emails sont gratuits, tes informations resteront privées et tu pourras te désinscrire à tout moment d’un simple clic.

" Je dévore tes mails et tes ebooks, j'adore. Tu as une véritable identité, une riche personnalité qui ressort dans tous tes écrits. J'aime beaucoup. Je me jette sur tes mails tous les matins." 

Pascal Lalanne