Le marketing n’est pas un gros mot !

le marketing pour les auteurs
MailyBlog 165 - Le marketing n’est pas un gros mot !

Le marketing n’est pas un gros mot !

MailyBlog #165

Olà Fourmiz !

 

Je te le répète assez souvent pour que tu sois au courant...

L’auteur autoédité est un entrepreneur !

Pour réussir, il faut accepter que ton activité solitaire est ni plus ni moins qu’une une maison d’édition pour tes propres ouvrages !

Une maison d’édition avec un seul auteur, une seule collection de livres, mais une maison d’édition quand même...

L’auteur autoédité est un chef d’entreprise...

 

Il doit porter plusieurs casquettes !

Je t’en parle dans mon livre gratuit :

«LES DIFFÉRENTES CASQUETTES DE L’AUTEUR AUTOÉDITÉ : L’AUTOÉDITION EXPLIQUÉE N°2 »

L’une d’elles est le Marketing !

Sans marketing pas de vente !

Ton roman peut avoir toutes les qualités d’un best-seller en devenir, si tu ne maîtrises pas le marketing, j'ose le dire, il est inutile de l’écrire !

Ou alors ton objectif est d'écrire pour toi, de le proposer à des proches ou de te faire éditer !

 

Alors demain, je vais te dévoiler la règle des 4 P pour t’aider à vendre plus de livres.

C’est quoi cette règle ?

C’est la déclinaison du concept de marketing-mix.

Ce concept consiste à analyser les marchés en répartissant et regroupant, en quatre catégories distinctes, l’ensemble des outils à disposition d’une entreprise pour atteindre ses objectifs auprès d’un marché cible !

 

Mais aujourd’hui, je veux juste te permettre de réaliser que le marketing est simple et qu’il ne faut pas le diaboliser !

L’idée ce n’est pas de vendre un produit inutile à des gens qui n’en ont pas besoin et de partir comme un voleur avec leur argent.

L’idée c’est de promouvoir un produit auprès de clients cibles qui en ont potentiellement besoin pour qu'ils retirent plus de valeur de leurs achats que tu en as en retour en recevant le paiement.

 

Imagine, pour faire un bon gâteau tu as besoin de quatre ingrédients : farine, lait, œufs et sucre...

Selon le dosage ou mixage des ingrédients, le gâteau sera totalement différent et ne s’adressera pas au même type de consommateurs !

Par exemple, certains préféreront les biscuits secs avec moins de lait, d’autres avec beaucoup de crème donc plus de lait !

 

Si tu es allergique au marketing, dit toi que c'est comme préparer un gâteau pour tes amis ou tes enfants...

Le marketing est ni plus ni moins que de réussir à créer la meilleure recette pour un gâteau (ton livre) pour qu’il puisse trouver des gloutons affamés (tes lecteurs cibles).

Chaque P (ou ingrédient) doit être savamment dosé afin d’obtenir un juste équilibre et le meilleur résultat final possible !

Ce résultat final de ton livre doit correspondre aux mieux non pas à toi ou à l’ensemble du marché, mais à un type de client précis : ton lecteur cible !

Sans cela, pas de demande et donc pas de vente !

Exactement comme quand tu rates ton gâteau et qu’il reste au frigo pendant une semaine parce que personne ne veut le finir.

Mais à la fin ! C’est quoi tes fichus 4 p Ethan ?

 

À demain pour le savoir,

Ethan.

Tu aimes cet article ?

 

C’est un MailyBlog !

 

Si tu es prêt à recevoir chaque jour un email rempli d'idées de lecture, d’astuces d'écriture et de conseils sur l’autoédition comme celui que tu viens de lire et tu veux être sûr de n’en manquer aucun, inscris-toi ici :

Les emails sont gratuits, tes informations resteront privées et tu pourras te désinscrire à tout moment d’un simple clic.

" Sur ce, je retourne lire la suite, j'aime beaucoup tes mailyblog ! Alors bravo pour ton travail !! "

Mathilde