Pourquoi le plagiat est une bonne chose ?

Plagiat, copie, copyright, protection des oeuvres, droit, mimétisme, apprendre
MailyBlog 227 - Pourquoi le plagiat est une bonne chose ?

Pourquoi le plagiat est une bonne chose ?

MailyBlog #227

Olà Fourmiz !

C’est le dernier email que je t’envoie cette année.

Mais je voulais te parler d’une dernière chose avant de te quitter pour passer les fêtes en famille :

Te parler du plagiat !

On déteste ça en France.

Il suffit de voir les violentes critiques que reçoivent les Youtubeurs qui copient des Américains.

Cela part parfois en clash ou même en lynchage public.

Chaque année, on entend parler de musiciens qui ont copié un autre groupe.

On déteste ça en France parce que copier une personne, c’est comme s’approprier son travail.

Et c’est justement la raison pour laquelle je pense que le plagiat est une bonne chose !

Je ne rigole pas !

Copier quelqu’un qui a du succès, c’est prendre un raccourci par rapport aux années de galères qu’il a eues.

C’est pour cette raison précise que tu devrais plagier les gens qui t’inspirent.

Enfin… comprends bien mes propos :

Je ne te dis pas de copier le style complet d’un auteur, ses idées, ses personnages, sa personnalité, paraphraser son livre ou carrément le vendre comme étant le tien.

Je veux dire que la meilleure façon d’apprendre, c’est d’imiter.

Beaucoup de gens pensent encore que Pablo Picasso ne savait pas dessiner, c’est pour ça qu’il avait choisi de mettre les bouches, les nez, les oreilles de ses portraits de façon aléatoire sur le tableau.

En vérité, dès son arrivée à Paris, avant de développer son style, Picasso a passé plusieurs heures par jour dans le Musée du Louvre à plagier les grands maîtres.

Avant ça, il a passé son enfance auprès de son père, prof aux beaux arts de Barcelone.

Il n’y a qu’à regarder les œuvres de sa jeunesse pour comprendre qu’à 16 ans à peine, il maîtrisait déjà parfaitement l’anatomie.

Pablo Picasso a produit près de 50 000 œuvres dont 1 885 tableaux, 1 228 sculptures, 2 880 céramiques, 7 089 dessins, 342 tapisseries, 150 carnets de croquis et 30 000 estampes, sans parler des œuvres non publiées officiellement.

Son secret : il s’est inspiré des meilleurs et a mis en pratique en produisant beaucoup avant de finir par développer un style bien à lui.

Un enfant n’apprend pas à parler en ouvrant un Bescherelle.

Un enfant n’apprend pas à marcher en suivant des vidéos YT.

Un enfant apprend en imitant son entourage et surtout ses parents.

Un enfant tombe plus de 2000 fois avant de savoir marcher !

C’est ce que l’on appelle le mimétisme.

Lorsque je me suis lancé dans l’écriture et le blogging, je n’avais aucun style.

J’ai imité leurs façons d’écrire, de se comporter, de penser et même parfois leur style de vie.

J’ai copié, copié encore pour me forger une identité.

Le mimétisme est la façon la plus naturelle d’apprendre.

Pourtant, on crache dessus !

Et cela prive beaucoup de gens d’apprendre de façon bien plus rapide.

De prendre un raccourci vers le succès. 

Ne t’inspire pas de ce que je dis, mais fais ce que je fais.

Ne t’inspire pas de ce que les personnes qui t’inspirent disent, mais mets en pratique ce qu’elles font.

Il y aura toujours un décalage entre :

  • L’apprentissage passif : « faire ce que je dis »,
  • Et l’apprentissage actif : « comprendre, décomposer, mettre en pratique ce que je fais. »

Il y aura toujours un décalage entre ce qu’un formateur te dit et ce qu’il fait.

En le plagiant, tu t’assureras de comprendre les mécanismes de son succès.

Il te suffira ensuite de les adapter à ta sauce, les adapter à ta personnalité, à ton style personnel, à ton personnage d’auteur.

Car oui, plagier une seule personne, c’est stupide.

C’est cramé, tout le monde est au courant !

C’est ça que les gens détestent !

Voir une pâle copie d’un autre se débattre en essayant de faire mieux.

L’idée, c’est de prendre le meilleur chez tous ceux qui t’inspirent.

Picasso n’a pas uniquement copié Vinci pour créer son style propre.

Il n’a pas fait que reproduire la Joconde en imaginant faire mieux et devenir célèbre à son tour.

Il s’est par exemple inspiré des masques africains qu’il possédait pour parfaire ses sculptures.

Il a passé plusieurs heures à copier ceux qui l’inspiraient vraiment.

À prendre le meilleur chez chacun d’eux.

Ce que je te propose pendant la période des fêtes, c’est de copier les auteurs et les blogueurs qui t’inspirent.

De ne plus voir le plagiat comme un défaut, mais comme une force.

De petit à petit t’approprier le meilleur de chacun et de le remodeler à ta sauce.

C’est le secret pour atteindre le succès rapidement.

C’est aussi le secret pour trouver ton style personnel.

Alors, attention, ne t’inspire pas des gens qui n’ont pas de résultats ou des résultats moyens.

Picasso n’a pas copié le « peintre du dimanche » de son village d’enfance.

Il a copié les maîtres exposés au Louvre.

En faisant comme la moyenne, on obtient des résultats moyens !

C’est le danger du plagiat et du mimétisme.

Je t’en parle ici : https://www.fourmiztory.com/developper-sa-singularite-pour-reussir

De mon côté, je vais prendre du repos en famille,

Me centrer sur le SEO de mon site web,

Et planifier de quoi sera fait l’année prochaine…

Et je peux d’ores et déjà te dire que beaucoup de choses vont changer ;)

 

Passe de joyeuses fêtes,

Ethan.

Tu aimes cet article ?

 

C’est un MailyBlog !

 

Si tu es prêt à recevoir chaque jour un email rempli d'idées de lecture, d’astuces d'écriture et de conseils sur l’autoédition comme celui que tu viens de lire et tu veux être sûr de n’en manquer aucun, inscris-toi ici :

Les emails sont gratuits, tes informations resteront privées et tu pourras te désinscrire à tout moment d’un simple clic.

Ethan, je t'aime ! 

Parfois, j'ai des doutes, je me demande si je fais tout bien comme il faut, et tu nous envoies un MailyBlog qui me rebooste. Et ça fait du bien.

 

Gracieuse Robert