Qualité VS Quantité, pourquoi c’est une connerie !

La qualité, c'est de la qualité assimilée
MailyBlog 84 - Qualité VS quantité, pourquoi c'est une connerie

MailyBlog #84

Olà fourmiz !

 

Beaucoup de gens disent qu’on ne peut pas faire de la quantité et de la qualité, que ce sont deux choses opposées !

Personnellement, je produis un article quasiment tout les jours...

Jusqu’au mois dernier, j’ai publié une nouvelle par mois...

Et, entre nous, dis-moi si je me trompe, mais je n’ai pas l’impression de faire de la merde ;)

 

Le problème de croire que la qualité et la quantité sont deux choses opposées fait que l’on va se concentrer uniquement sur la qualité.

On va se donner une grosse excuse : si je produis plus, la qualité va baisser.

Et à partir de là, on n’essaye même pas de créer plus, je le sais bien, j’étais dans ce cas avant.

Le problème, c’est que l’on ne crée pas beaucoup, on n’écrit pas beaucoup et du coup, on ne progresse pas beaucoup !

 

Aujourd’hui, j’ai pris l’approche totalement inverse.

Je suis parti du principe qu’il y a un an et demi, j’étais mauvais à l’écrit, mauvais pour raconter des histoires, mauvais en rédaction...

Je me suis dit : le seul moyen pour moi de progresser, c’est de produire beaucoup.

De privilégier la quantité à la qualité.

 

Le résultat, c’est que grâce à cette approche, la qualité est venue à force de travail et de répétition.

Ce n’est pas parfait, je suis loin du Prix Goncourt (de toute façon, je n’en veux pas).

Mais j’ai réussi à publier une nouvelle de qualité par mois pendant 1 an et demi,

Et plus de 80 articles de blog intéressant ces 3 derniers mois.

 

Et bizarrement (ou pas) c’est devenu facile avec le temps.

Aujourd’hui, je ne considère pas que je travaille beaucoup.

La principale question que l’on me pose en commentaires ou en réponse à mes emails, c’est :

« Comment tu fais pour écrire un article par jour »

 

Peut-être que toi aussi tu as envie de produire plus,

Peut-être que tu te considères mauvais à l’écrit et tu veux t’améliorer,

Peut-être que tu as du mal à raconter des histoires,

Peut-être que tu as du mal à formater un livre ou à trouver des lecteurs...

 

Je vais te dire un truc qui ne va pas te faire plaisir,

On est tous mauvais au début et c’est normal !

Je te l’ai déjà dit, mais la seule façon de devenir bon, c’est de répéter une action chaque jour !

En sport, c’est normal : on va te faire répéter ton lancer de poids jour après jour, nager chaque jour, manger sain chaque jour, se lever tôt chaque jour, répéter, répéter une même action jusqu’à la maitriser totalement.

Mais pour les artistes, les musiciens ou les auteurs, on va te dire qu’il faut faire une école pour devenir bon ou pire que tu ne deviendras jamais bon parce que c’est inné, c’est un don...

Que certains sont nés bons et d’autres sont nés mauvais !

Au fond de toi, tu sais que c’est une connerie !

 

Une affirmation qui revient souvent c’est :

« Oui, mais moi je n’ai pas le temps ! »

C’est vrai qu'on n’est pas tous égo : certains ont un travail salarié, d’autres sont étudiants, certains d’entre vous sont parents...

Mais ça reste une excuse !

Écrire 500 mots chaque jour, tout le monde peut le faire n’est-ce pas ?

500 mots chaque jour, c’est 182500 mots en un an : l’équivalant d’un bon roman !

Les MailyBlog, ce n’est ni plus ni moins qu’environ 500 mots par jour rien de plus, voilà mon secret !

 

Il suffit de lire mes premières nouvelles ou mes premiers MailyBlog pour comprendre que c’est en produisant beaucoup que l’on progresse et donc que la qualité vient.

Au fur et à mesure, avec cette méthode, j’ai gagné en efficacité et aussi en qualité !

Je n’ai pas baissé la quantité pour augmenter la qualité !

J’ai augmenté la quantité et la qualité !

C’est ce qui s’appelle : l’optimisation.

La qualité n’est pas l’opposé de la quantité !

La qualité ne vient pas avec le temps, la qualité née de la répétition !

Retiens bien cette phrase :

La qualité ne vient pas avec le temps, la qualité née de la répétition !

 

Léon-Paul Fargue disait : La qualité, c’est de la quantité assimilée.

 

Ce n’est pas June Summer (une abonnée) qui te dira le contraire !

En suivant ce conseil, elle a écrit 36 articles depuis début février !

C’est à dire environ un article tout les deux jours !

Et bien sûr, la qualité de ses publications augmente !

 

Voilà pourquoi : qualité vs quantité, c’est une connerie !

Écris plus, ne te mets pas de barrières, je te promets, tu vas exploser tes résultats !

 

À demain,

Ethan

Tu aimes cet article ?

 

C’est un MailyBlog !

 

Si tu es prêt à recevoir chaque jour un email rempli d'idées de lecture, d’astuces d'écriture et de conseils sur l’autoédition comme celui que tu viens de lire et tu veux être sûr de n’en manquer aucun, inscris-toi ici :

Les emails sont gratuits, tes informations resteront privées et tu pourras te désinscrire à tout moment d’un simple clic.

" Je profite de ton annonce pour te remercier pour tous tes partages. La diversité des thèmes est fort appréciable. "

 

 Peggy-Laure Bernard