Quatre questions à se poser avant de réaliser un travail

L’exécution,  La suppression,  La délégation, Le report. Les quatre méthode de travail.
MailyBlog 196 - Quatre questions à se poser avant de réaliser un travail.

Quatre questions à se poser avant de réaliser un travail

MailyBlog #196

Olà Fourmiz !

Cela va surement te sembler fou, mais il n’existe que quatre façons de terminer une action.

  • L’exécution,
  • La suppression,
  • La délégation,
  • Le report.

L’exécution.

Souvent, quand on a une tâche à faire sur sa to do list, la première chose à laquelle on pense, c’est l’exécution.

On croit qu’il est de notre responsabilité d’accomplir l’action en question.

Pourtant, l’exécution d’une tâche doit être réservée qu’aux actions importantes que l’on aime faire, pour lesquels on est doué et que on est les seuls à pouvoir accomplir.

 

La première question que tu dois te poser est donc :

Est-ce que j’aime faire ce travail et est-ce qu’il est important ?

Si la réponse est OUI, alors tu peux te mettre au travail.

Si la réponse est NON, alors tu as les trois solutions suivantes.

La suppression.

Supprimer l’action de la liste des choses à faire est efficace pour supprimer tout ce qui est peu important, inutile, inefficace dans l’atteinte des objectifs.

Malheureusement, on a souvent mauvaise conscience de choisir cette option.

En ce moment, je travaille beaucoup sur ce point, car on n’est pas éduqué pour le faire.

Si cette action ne vaut pas la peine d’être exécutée, elle ne vaut pas non plus la peine d’être exécutée parfaitement ou rapidement…

Supprime-là, c’est vraiment important de le faire, car c’est le moyen le plus simple de gagner du temps pour ce qui est important.

Simplifier son travail au maximum, permet d’être plus efficace.

Par exemple si une action te prend 80% de ton temps et t’apporte 20% de tes résultats, il est temps de la supprimer !

Je suis aujourd’hui un adepte du crédo : moins = plus.

 

La deuxième question que tu dois te poser est donc :

Est-ce qu’il est possible de supprimer cette tâche tout en ayant un impact négatif minime sur les résultats ?

Si la réponse est OUI, cela va te libérer du temps pour ce qui est important.

Si la réponse est NON, alors il te reste encore deux solutions.

La délégation.

On y pense rarement, car quand on est auto-édité, on le fait surtout par passion, on aime toucher à tout.

On se dit aussi qu’on n’a pas les moyens financiers pour embaucher quelqu’un pour le faire à notre place.

Pourtant, le temps gagné est souvent bien plus précieux que l’argent dépensé.

Le temps n’est pas une ressource renouvelable contrairement à l’argent.

Le temps passé à galérer à réaliser une tâche importante que l’on n’aime pas faire est perdu pour toujours.

Pourtant, il existe de nombreuses personnes qui sont bien plus compétentes que nous et qui aiment réaliser ce genre de travail.

Aujourd’hui, beaucoup d’action peuvent être automatisées par des logiciels même gratuits.

Ce n’est pas forcément utile de payer une personne pour le faire…

 

La troisième question que tu dois te poser est donc :

Est-ce qu’il est possible de déléguer ce travail pour me permettre de gagner du temps pour réaliser ce qui est important et que j’aime faire ?

Si la réponse est OUI, n’hésite pas délègue ton travail.

Si la réponse est NON, alors il te reste encore une solution.

Le report.

Différer l’exécution du travail des tâches mineures ou indépendantes du facteur temps se révèle aussi très efficace.

On voit souvent le report comme quelque chose de négatif, mais ce n’est pas forcément le cas.

N’aies pas mauvaise conscience à reporter, car c’est le meilleur moyen de te laisser déborder et de te laisser détourner de ce qui est important.

Ne cherche pas à vouloir faire trop de choses en même temps.

Concentre-toi sur une action importante par jour, c’est déjà bien suffisant.

Si tu as des projets en tête que tu souhaites bien réaliser un jour, tu peux créer une liste de tâche « en attente » pour ne pas perdre tes idées.

Tu pourras bien les tester par la suite dès que tu auras du temps.

 

La quatrième question que tu dois te poser est donc :

Est-ce qu’il est important de réaliser cette tâche urgemment ?

Si la réponse est OUI, fait là ou délègue.

Si la réponse est NON, alors place là dans ta liste de tâche « en attente ».

 

Si tu te poses ces quatre questions avant de réaliser chaque action de ta to do list, tu verras que tu seras capable d’accomplir bien plus de choses que tu ne l’imagines et de multiplier tes résultats 😊

 

À demain,

Ethan

Tu aimes cet article ?

 

C’est un MailyBlog !

 

Si tu es prêt à recevoir chaque jour un email rempli d'idées de lecture, d’astuces d'écriture et de conseils sur l’autoédition comme celui que tu viens de lire et tu veux être sûr de n’en manquer aucun, inscris-toi ici :

Les emails sont gratuits, tes informations resteront privées et tu pourras te désinscrire à tout moment d’un simple clic.

" Un grand bravo à votre blog et vos mails, j’adore le concept ! J’ai moi-même revue ma façon de fonctionner et je viens de me lancer pour mettre à profit vos conseils" 

 

Nelly Weaver, auteure de romance contemporaine